Le mystère des roches noires enfin éclairci.

09/05/2020 Deux mois. Alors que le confinement prend fin dans moins de 48h, je termine aussi mon marathon en publiant enfin le 5e et dernier chapitre de la légende de Trouville, Le mystère des Roches Noires. Vous y découvrirez donc enfin à quoi ressemble la créature qui se cache au coeur du labyrinthe ainsi que la vérité historique derrière le nom de la ville de Trouville-sur-Mer.


Mais il semble que ça ne soit pas le dernier mystère a résoudre, et certains éléments des textes de Turold traduits par Pauline Thaurial restent très flou. Quel est cette pierre luminescente apparemment léguée par ses parents à Astrid ? Pourquoi Turold y attache-t-il tant d'importance ? Quelle est la signification de "Bifroster", ce mot sur lequel le grand nain insiste lourdement alors qu'aucun dictionnaire, aucune traduction, aucune rune connue ne semble y faire allusion.

On sait que chez les Scandinaves, "Bifrost" désignait les arcs-en-ciel. Et Pauline Thaurial annote ce mot d'un petit "Passeuse d'arcs-en-ciel", ce qui me laisse vraiment perplexe quand au sens du mot. Aussi éloignés de nous qu'ont pu être les personnages de ce récit, ils avaient déjà la connaissance de l'impossibilité de s'approcher de ces phénomènes. C'est alors que ce matin, aux alentours de 14h, alors que je terminais mon huitième café en cherchant des réponses dans le dernier épisode de Nota Bene sur les dragons, mon téléphone afficha un étrange mms d'un numéro masqué.. Une seule image, extraite de la Tapisserie de Bayeux , accompagnée d'un texte affichant une soustraction et une courte phrase :

"1066 - 895 = ? Turold est vivant."


Un peu vexé d'avoir du aller sur une calculatrice pour trouver 171, il m'a fallu ensuite une bonne demie-heure à réfléchir en fixant le mur de ma chambre avant que j'aie l'idée de zoomer dans la photo. Surprise, le nom de Turold apparait au dessus d'un personnage ressemblant fort au personnage de notre saga. Outre le fait qu'il soit représenté comme un nain soulevé dans l'air par la bride d'un cheval (ce qui nous éclaire sur le sens de l'humour de la Reine Mathilde), il semble que le Turold de la tapisserie partage avec le nôtre d'être un écrivain, auteur entre autres d'un "best seller" de l'époque : La chanson de Roland. Que veut me dire l'auteur de ce message ? Il me parait évident qu'il est impossible qu'il s'agisse du même personnage décrit comme un adulte à 171 ans d'intervalle. Peut être que ce message veut juste me dire que Pauline Thaurial fait une erreur en datant son récit aux alentours de 895. Mais alors, que veut dire ce "Turold est vivant" ? En tout cas, ce message semble bien m'indiquer que je dois orienter mes recherches vers ce personnage, nommé Turold, Thorulfr, Þórulfr, selon les sources, ce qui rend les recherches encore plus difficiles ... Et avec aussi peu d'informations, mes choix sont nombreux. Continuer l'enquête sur la Côte fleurie et les alentours de Trouville sur laquelle le Baron Scandinave aurait régné jusqu'en 911 ? Me tourner vers Bayeux ? Ses 70 mètres de long renferment peut être d'autres secrets. La bonne ville de Caen ? C'est là que Guillaume le conquérant et la reine Mathilde avaient établis leurs quartiers, et Turold y a certainement passé du temps avec eux. Et si Turold était parti jusqu'en Angleterre, et si il avait écrit la Chanson de Roland dans les Pyrénées ... L'aventure ne fait que commencer, et les limites de 100 kilomètres autorisés par le déconfinement vont certainement limiter mes recherches au début, mais peut être aussi guider mes pas vers les bonnes pistes. Qui sait, c'est après tout une simple promenade de Jacky Chien dans les Roches Noires qui m'a lancé dans la chasse aux dragons. Peut être que la clé de tout ça est en train de se répandre ses odeurs infâmes sur ma couette ...

En attendant, le dernier (copieux) chapitre du "Mystère des Roches Noires" est dispo SOUS CE LIEN. Bonne lecture à tous, bon déconfinement et à bientôt <3


0 vue
download.png
accab.png
camera-seule.png

Dragons Normands est une FICTION à suivre imaginée Par Thomas lesourd.

En collaboration avec Gildas Lechevretel, Florent Martin, Sphinks, Geoffrey Repain, Claire fenragut, Elodie Coulon, Gaël Rolland, Linet et ses pinceaux, Alexy Grzelak, Céline Vanrapenbuch, Sophie Moutier, Lorena Felei, Marine Germain ...
Contact : thomas@off-courts.com