Le mystère des Roches Noires-Chapitre 1




Thorulf Þórvaldr avait la réputation d’être le plus grand nain du monde.



Ce qui, au final, lui donnait une taille plus haute que la moyenne. Mais il gardait malgré tout les proportions propres au nanisme.




Une vision tout à fait troublante au premier abord, vite oubliée face au charisme et à la bonhomie particulière du personnage dont le sourire éclatait constamment à travers sa barbe rousse.

Connu et respecté dans tout le monde nordique, “Grand-nain” était un explorateur féru des arts mystiques.




Il y avait tellement d’histoires fantastiques autour de ses aventures que certains pensaient même qu’il était âgé non pas d’une cinquantaine d’années comme son physique le laissait à penser, mais de plus d’un siècle et qu’il était originaire de Nidavellir, le monde des nains d’avant le Ragnarok. Ces histoires faisaient bien rire Thorulf. Mais il est vrai qu’il était difficile de lui faire perdre sa bonne humeur.


Toujours en quête de nouvelles connaissances il faisait équipe avec une capitaine dont

la réputation n’était plus à faire.



Cinq ans auparavant, Klotilde avait gagné sa notoriété en étant la seule capitaine ayant survécu à une rencontre avec le plus grand serpent du monde: Jormungand.


Dans une de ses écailles, elle avait fait sculpter une figure de proue à l’effigie de la créature et avait baptisé son vaisseau le Jormun.


Parmi l’équipage de cette expédition se trouvaient quelques autres grandes figures qui marqueront l'histoire de la Normandie.



Âgée d’à peine 22 ans, et bien avant les faits d’armes qui lui vaudront sa réputation, l’impressionnante Solveig était en charge du commandement à terre puisque Klotilde quittait rarement son bateau, même à quai, souffrante de mal de terre.