La Viking masquée  : L’île perdue


(Ecrit par Rose, Margaux,Ysaline et Leelou lors des atelier d'écriture Dragons Normands du collège Charles Mozin de Trouville-sur-Mer)


Tout commença dans un royaume, où j’étais connue dans tout le village en tant que Viking Masquée.


Tout le monde me me fait souvent appel lorsqu’ils avaient besoin de moi. On me considère un peu comme l’héroïne du village.


Un jour venu, je me suis réveillée lorsqu’un oiseau patientait près de mon balcon derrière la fenêtre, tenant une lettre au bec.


Je me suis levée encore endormie et me précipitait pour lui ouvrir la fenêtre. Je saisis la lettre que que l’oiseau s’envola. Je me suis posée sur mon lit afin de lire cette lettre :

«Chère Viking masquée,

Nous avons besoin de votre aide concernant une mission. Il n’y a que vous qui serez à la hauteur. Vous avez le devoir d’aller chercher un trésor sur l’île rocheuse nous attendons votre retour avec impatience.

Bon voyage .

Le Roi et la Reine.»

Je me précipitais d‘informer mon équipage,et je préparais mes affaires et mon bateau pour notre départ. Mon équipage est composé de chacun de mes amis: Vika, Lissa, Torus et Marida. Lorsque que nous sommes prêts,nous embarquons immédiatement.


Malheureusement,notre bateau a été avalé par un typhon... Ou non... plutôt par une sorte de portail magique...Et sur le moment,c’était vraiment étrange...Je pense m’être évanouie, pendant qu’un souvenir m’était revenu un tête. Un souvenir pas comme les autres…!


Plus précisément, je voyais mes parents se faire tuer par un démon… C’était terrifiant !



...

«  - Mira ! Tu vas bien ?!

- Mira est une elfe ?? »


Lorsque j’ai ouvert mes yeux ,tous mes amis étaient penchés vers moi, en me regardantt d’un air apeuré …


Sauf Vika ,je ne sais pas pourquoi .

«  - Pourquoi tu la regardes comme ça Vika ? ;)

- Hein ? Quoi ? Heu non rien, je pensais à autre chose . »


J’étais très gênée à ce moment -là . Mes amis me répétaient sans cesse un tas de questions pendant que j’étais allongée au sol. Ma cape était toute froissée et ne me couvrait plus les oreilles. Mon secret était dévoilé… Tout mon équipage avait l’air confus.

Je me suis relevée en ramassant ma cape.






«  - Vous m’en voulez pas j’espère… Pour ce que je vous ai caché ? Je comprendrais si c’est le cas.


Parce que tu es une elfe ? s’exclame Torus . Bien-sur que non,on ne t’en veux pas ! On le comprend.


- Mais oui , en plus tu es notre amis ! Ajoute Marida


- Et tu es trop belle en elfe … bafouille Vika. »


Je ne peux m’empêcher de sourire en voyant mes amis m’entourer et de me complimenter.

Bref.je pense qu’il est temps de passer à autre chose et de continuer notre parcours.


-Tu as raison,acquiesça Lissa .


Ne perdons pas de temps nous continuons à avancer en direction de la foret,

quand soudain , une silhouette surgit de la foret en s’approchant de nous.

Il s’agissait d’une elfe aux cheveux bleus, au visage doux mais assuré.





- Bonjour chers voyageurs, bienvenue sur l’île perdue,ou régnait il y a plusieurs années la paix,cohabitaient les elfes et les animaux.

«  - Je me présente: je m’appelle Anémone je vis sur cette île depuis de nombreuses année, disons que je la connais comme ma poche ! J’accepte d’être votre guide si besoin !

-On aurait bien besoin de votre aide ,nous avons fait naufrage . Aucun de nous ne connaît cette île . Avant notre naufrage ,nous étions censés aller sur l’île rocheuse, pour chercher un trésor sous l’ordre du roi .


-Je vois… je ne suis pas sur d’être à la hauteur de ce que vous souhaitez . Malheureusement, je ne peux vous emmener à l’île rocheuse. Mais toi, dit-elle en désignant Mira, je pense que tu serais intéressée par le village des elfes !


J’esquisse un signe en coin,quand Anémone me fait signe de la suivre .

Tout l’équipage avança donc derrière nous deux.La guide traversa quelques passages de foret, dont des petites marches en bois comme un escalier, avant d’arriver à l’authentique village des elfes.


De petites maisons en briques illustraient la façade du village, tandis que l’on pu apercevoir des elfes se promener a proximité des commerces.


« -Ici, voici la poissonnerie, indiqua Anémone, et plus loin, le marché aux fruits…


Après avoir présenté chaque commerce à notre équipage, Anémone se tourne vers les touristes et dit : "Voilà. Maintenant, je vous laisse visiter le village à votre plein gré. De ton coté Mira, je te conseille d’aller voir la cheffe du village. Suis-moi."


La guide m’accompagna jusqu’à une maisonnette comportant une jolie devanture, décorée de roses rouges avec une petite pancarte sur la porte avec écrit : « Résidence de la cheffe ».


Anémone toque à la porte, et s’éloigna,me laissant seule face à un elfe qui faisait 3 fois ma taille. Je me retourne un peu effrayée mais Anémone est déjà partie, alors j’essaye d’entamer la conversation malgré le fait que je suis réservée !


« -Bonjour, euuu… je souhaiterais voir la cheffe s’il vous plaît ! » .


L’elfe ne dit plus aucun mot et parti et partie voir la cheffe lorsqu’une dame âgée s’avança doucement vers moi, et pris la parole avec une voix un peu tremblante « Bonjour mademoiselle, en quel honneur dois-je vous recevoir ? » Le grand elfe lui murmura quel-que chose à l’oreille tandis qu’elle se tourna vers moi, d’un air surpris.

« -Ohhh, Mira !! Entre, je t’en prie ! »


Etonnée par sa réaction, j’enchaîne mes pas derrière elle, jusqu’à ce qu’elle me fasse signe de m’asseoir sur un grand sofa. Elle s’assit à son tour en face de moi.


« J’imagine que c’est Anémone qui t’a envoyé ici ? » supposa-t-elle en saisissant sa tasse de thé.


« Oui, elle transmis de vous demander de me raconter la prophétie, j’ignore de ce qu’il s’agit.


Et bien Anémone t’a envoyée ici pour que je t’explique tout, allons écoute-moi bien, tu es la seule qui en est capable, et tu dois le faire…

Il y a plusieurs années, la Déesse Freja a perdu un de ses proches qui lui était cher. La légende dit qu’il s’agit de sa sœur aînée qui avait une maladie grave. Cependant, celle-ci n’a pas pu surmonter cette douloureuse épreuve, et n’a pas réussi à survivre. La Déesse Freja fut bouleversée par cet événement, et emportée par la tristesse, elle se referma sur elle-même. Et c'est ainsi que le démon prit possession d’elle par ses émotions négatives.

Tu es la seule a pouvoir nous sauver, Mira! Tu en es capable.


Je ne suis pas sure D’être celle qui faut pour cette mission, j’ai tout mon équipage avec moi et cela était en aucun cas le début de mes devoirs d’héroine ! J’aurais aimé vous rendre service.


Je t’en supplie, Mira ! Tu es l’unique personne à pouvoir faire face au démon ! Tous les villageois croient en toi et attendent que tu nous sauves tous du démon !


Je relève la tête pour croiser son regard , qui m ‘a fait comprendre que je devais le faire car tout le monde compter sur moi .Bien , si il le faut pour le village , je le ferait croyais – moi.


La vieille elfe me lança un sourire amical .


Je sors de la maisonnette ou m’a accueillie la cheffe du village, et c’est alors que je vois tous les villageois précipités, en train de fuir quelque chose, partant tous dans la même direction.


Je relève la tête jusqu’à ce que je vois le démon en train d’attaquer tout le village, avec tous les habitants affolés dans les rues. À ce moment là, je me suis rendue compte que je devais agir sans attendre, car c’était maintenant que les villageois attendaient que je les sauve du démon.


Je m’élance alors vers le monstre afin de l’attaquer, en prenant mon courage a deux mains. Le combat fut rude mais j’avais ma botte secrète, mon attaque dont nul ne peut se relever :


  « L’ange faucheur ». Mon équipages se maintenait derrière moi, et m’aidait tous dans cette grade mission. Ils ont tous finis à terre à cause des nombreuses atteintes du démon, qui était hélas bien plus fort et puissant que eux tous réunis. À ce moment là, il ne restai plus que nous deux ; moi et Vika, nous étions les seuls à parvenir à se relever malgré le combat.


Par la suite, le démon a saisit Vika en tant que bouclier, ce qui fut la partis la plus dure du combat, car je devais donc utiliser mon pouvoir. Mon pouvoir qui ma été transmis par mes parents, car ils m’ont donné leur force qui fait de moi la porteuse de ce pouvoir tant puissant. Je m’efforçais à prendre de l’élan, afin de me rapprocher de but : attaquer le démon avec mon pouvoir.


C’était difficile car il maintenait Vika comme bouclier, ce qui me faisait peur si je ne réussissait pas.


Je vis sous mes yeux le démon abandonner le combat, en tombant grâce à mon attaque.


Vika se trouva à terre, je suis allée le voir en pleurs, car je crus l’avoir perdu pour toujours.





Mes larmes coulaient sur mes joues, lorsqu’il se réveilla et que je croise son regard, jusqu’à ce qu’il m’esquissa un sourire en coin. Je le prends dans mes bras, heureuse de le voir survivant.


« - On a réussi à vaincre le démon, dis-je d’une voix douce, et joyeuse.


C’est à présent que je me dis que j’ai réussi. J’ai réussi à vaincre le démon !

Sous mes yeux devenus dorées par mon pouvoir, j’aperçus alors le « démon» prendre l’ apparence soudaine de la déesse qui se cachait derrière.


Elle se trouve alors libérée, sans le démon pour la posséder.


Les villageois reviennent tous dans la rue, venant m’applaudir, moi et mon équipage. Ils sont tous sauvés. Je m’approche alors de la Déesse au sol en observant tout le village se réjouir, tandis qu’elle avait l’air malheureuse, ou bien coupable.


« - Je suis désolée, tout est de ma faute. Si je ne m’étais pas renfermée sur ma tristesse, les villageois ne seraient pas en danger, ni vous d’ailleurs.


- Ce n’est pas de votre faute si le démon a pris possession de vous. Vous ne pouvez pas vous en vouloir à ce point. Ce qui compte c’est que le village est sauvé des dangers, et vous aussi. »


Elle sourit et se releva.


« - Ecoutez, Mira. Je dois vous dire la vérité concernant vos parents. A peu près au même moment que votre naissance, vos parents sont décédés. Il se trouve qu’ils ont été tués par le démon. Je me devais de vous le dire.»


Je me suis sentie un peu mal, sous le choc, mais ça me rassurait de savoir la vérité. Et puis de toute façon, on ne peut pas revenir en arrière.


« - Je ne peux vous en vouloir, ce n’est pas de votre faute, vous avez été sous l’emprise du démon !»


La Déesse Freja fut soulagée que je prenne bien la vraie version de l’histoire.

Quelques mois plus tard, nous demeurons au village des elfes, moi et mon équipage. Torus et Lissa étaient heureux ensemble, et idem pour Anémone et Marida, qui sont ensemble aussi. Vika et moi nous sommes tombés amoureux avec le temps. Nous continuons à nous aventurer quelques fois lorsque des villageois avaient besoin de notre aide, et ils étaient heureux quand on leur rendait service, et c’était réciproque.

Fin

Rose, Margaux,Ysaline et Leelou.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout